INTELLIGENCE ECONOMIQUE ET MARCHES AFRICAINS : DEFIS ET RESSOURCES

Réunis à Paris pour une conférence au Campus ESG, des experts en intelligence économique lancent un MBA  avec le groupe ESG pour répondre à un besoin  spécifique en compétences IE sur les marchés africains.

Le continent africain est en train de s’approprier le concept d’intelligence économique. Avec un taux de croissance moyen positif depuis les années 2000, l’émergence d’une classe moyenne, l’Afrique émerge et devient un pôle d’attraction privilégié pour les investisseurs internationaux et opérateurs économiques. Pour se développer sur les différents marchés africains, des besoins en informations économiques, financières et stratégiques sont indispensables et nécessitent des experts et des praticiens avec des compétences pointues et adaptées au continent africain.

Sensibiliser et former des étudiants aux techniques d’intelligence économique axées  sur le continent africain : tel est l’objectif de ce nouveau MBA innovant !

Aussi, le 30 mai dernier, le groupe ESG, acteur majeur de l’enseignement supérieur en France dans le domaine du management , présentait en collaboration  avec le Centre africain de veille et d’intelligence économique (CAVIE), son MBA IE et marchés africains.

Cette présentation devait faire l’objet d’une conférence sur le thème de l’intelligence

Animée par Annie Mutamba, lobbyiste chez Meridia Partners, et membre de la CAVIE, cette conférence a bénéficié de la présence de deux personnalités majeures de l’intelligence économique en France :

Claude Revel, Déléguée interministérielle à l’intelligence économique (D2IE) entre 2013 et 2015 et auteure d’un rapport sur le développement de la présence internationale et du positionnement de la France en matière de stratégie d’influence normative.

Ali Laidi, journaliste à France 24, chercheur à l’Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS) et auteur de nombreux ouvrages  de référence sur le concept de guerre économique.

Et d’un expert :

Guy Gweth, praticien de l’IE, fondateur de Knowdys Consulting Group, président du CAVIE et responsable de ‘Doing Business in Africa’ à Centrale Supelec.

La conférence a débuté par une présentation de l’école et du programme du MBA  par Alain Kruger, Directeur des MBA de l’ESG.

Ensuite cette conférence a été ouverte par Mme Mutamba autour de trois axes: les stratégies d’influence en Afrique, la stratégie IE de l’Afrique dans la guerre économique, et les enjeux opérationnels et les défis en matière de renseignement humain en Afrique.

Mme Claude Revel rappelle aux auditeurs dans son introduction les défis en matière d’influence économique. La mondialisation a induit des compétitions immatérielles qui se jouent à coup de guerre de l’information et plus particulièrement d’influence.

Les efforts d’influence mis en place sur le continent africain sont importants avec une diversité en termes d’origine national (USA, Chine, France, Allemagne, Israël, Brésil) et en termes d’acteurs (Etats, multinationales, universités, ONG…). L’influence s’effectue par la culture, les normes et par un maillage d’acteurs.

Ali Laidi précise dans son intervention que l’Afrique devra avoir sa propre stratégie d’intelligence économie qui la fera monter dans l’échelle de valeurs des productions. Il insiste sur la nécessité pour l’Afrique de ne pas perdre son âme. Le continent africain ne doit pas devenir un soldat du libéralisme ou du capitalisme occidental. L’Afrique devra conserver dans son modèle de croissance et de développement économique son âme africaine. Ali Laidi rappelle qu’il faut des modèles capitalistes différents pour éviter qu’un acteur puisse imposer son hégémonie et son modèle au monde entier.

Ali Laidi conclut son intervention en affirmant que l’Afrique comme le monde arabe a un modèle économique à apporter.

Guy Gweth, le responsable pédagogique du MBA a centré son intervention sur les enjeux et les défis en matière de renseignement humain.

Il rappelle que plus de la moitié de l’économie du continent est encore informelle, il y a encore très peu de documents numérisés et à jour et le renseignement humain est donc primordial pour avoir accès au marché africain.

L’Afrique jamais dans son histoire n’a été aussi courtisée comme aujourd’hui (les 15 glorieuses entre 2000 et 2015) avec une croissance positive de 5% du continent. Cette situation crée un véritable appel d’air de sorte que les opérateurs économiques et investisseurs internationaux souhaitent venir sur ce continent.

Le continent africain n’est pas facile à appréhender parce qu’il a sa propre réalité, sa propre matrice culturelle, sa propre histoire, ses rancœurs, ses désirs, tout cela se mêle et s’entremêle.

Il faut ajouter le fait que les vieux réseaux ne fonctionnent plus parce qu’il y a un rajeunissement des élites, et donc de nouvelles modalités et les cartes sont redistribuées avec la montée en puissance d’un certain nombre d’entités (Chine, Israël), on se retrouve dans une configuration qui laisse la part belle au renseignement humain.

Pour illustrer son intervention, Guy Gweth s’est appuyé sur un cas très concret: une entreprise industrielle (qui fait de la veille sur des appels d’offre en Afrique sur son activité) pour montrer à son auditoire que le véritable travail d’un veilleur sur les appels d’offre doit commencer bien en amont de la publication d’un appel d’offre. Il ne faut pas attendre la publication de l’appel d’offre. Ceux qui sont proactifs vont lancer des actions d’influence sur le rédacteur des termes de référence du projet et sur l’ingénieur conseil. Il faut agir sur les acteurs clés grâce au renseignement humain. Quand on répond au dernier moment à un appel d’offre en Afrique, c’est déjà trop tard.

La conférence s’est prolongée par un échange interactif et passionné avec les auditeurs présents dans la salle et par un cocktail sur le campus de l’ESG.

Pour aller plus loin : MBA Intelligence économique et marchés africains

CC Forster, le 11 juillet 2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :